AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le ciel descendu sur terre

Aller en bas 
AuteurMessage
Suzette
Délégués
Délégués
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Le ciel descendu sur terre   Lun 29 Sep - 14:53

Le ciel descendu sur terre, Bachelard (p238 T1)

Les phénomènes astronomiques ont toujours été donné comme modèle de ce qui est régulier et donc susceptible de s’exprimer au moyen de lois desquelles il ne s’écarte pas, ce qui fait un système DETERMINISTE ( =/probabiliste). Pour la science le determinisme est une necessité et donc un principe et de ce fait est quelque chose d’a priori (quelque chose qui existe avant toute observation). D’une manière général les phénomènes naturels très régulier sont comparés au fonctionnement de l’horloge et l’orsqu’ils sont réfractaires à cette volonté de les réduires à la loi, on dit qu’ils obéissent au fonctionnement aléatoire des nuages. La météorologie est le modèle même de science dont les phénomènes résistent à leur mise en équation et qui ont donc besoin d’un traitement par la probabilités et les statistiques. La fin du texte explique donc qu’on peut tenir le déterminisme soit comme une exigence de la science (forme a priori) soit comme un caractère qui correspond aux phénomènes eux-même. Les phénomènes non déterministes en sont surtout des phénomènes où un trop grand nombre de variables empêche d’établir l’équation de la relation entre la cause et l’effet. Observons que le déterminisme est assujetti (soumis) au principe de causalité. Par causalité il faut entendre le fait que ce qui apparaît aux hommes est toujours la manifestation de quelque chose et que ce quelque chose est produit par autre chose. La cause est donc ce pouvoir de produir un effet. Dans cette thématique (de cause-effet) ce qui est important c’est de comprendre si l’effet est entièrement dans la cause où s’il n’est plus que lui et dans ce cas il y aurait entre les deux disproportion. Un exemple où cette proportion est respectée c’est la relation entre l’infection est son agent, le microbe. Par contre que l’arbre soit entièrement contenu dans la graine est une question qui a toujours existé les esprits de ce fait objet de multiple interprétation mais aussi élucubration (fantastique). Cette distance que l’effet prend relativement à la cause a fait l’objet d’une loi de nature probabiliste auquel on donne le nom famillier d’effet papillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le ciel descendu sur terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Anunnakis, ceux qui du ciel descendirent sur Terre
» Joie au Ciel,exulte la Terre
» Les confessions de Saint Augustin: le Ciel et la Terre.
» Joie au ciel ! Exulte la terre !
» « Tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TS3-ed.2008-2009 :: Les cours :: Philosophie-
Sauter vers: